• zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa
  • zoomBizzy Anna
    Bizzy Anna © Olivier Vanderaa

Bizzy Anna

Présentation

Cette courte forme créée pour la danseuse Ines Cera est un solo d'une grande plasticité, oscillant entre "trash" et "camp" sur des musiques de Matmos. Pour ce travail, Thierry Smits s'est inspiré de l'atmosphère romantico-gothique  fantasmée par le vidéaste Matthew Barney dans la série de ces cinq films, "Cremaster".

Dans une ambiance de laboratoire de recherche scientifique – lumière uniforme, asepsie – les spectateurs revêtus pour l'occasion d'un tablier blanc, sont invités pendant une quinzaine de minutes, à observer un être ambigu et hybride qui évolue dans un bassin d'eau blanchâtre et visqueuse. D'abord amorphe, l'être timide sort de sa torpeur, s'ébroue et entre dans une danse d'une vigueur progressive qui flirte par moment avec l'insolence. Il semble vouloir lancer un défi à ces observateurs, un défi à la vie, mais retombe finalement, vaincu. De son univers aquatique, cette naïade androgyne aux mouvements tour à tour craintifs, déterminés et convulsifs, va amener son public dans une impression de glissement, entre curiosité et vertige, sensation et savoir, féerie et cauchemar.

Presse

Presse

Thierry Smits propose dans les caves de la Balsamine un étonnant solo inspiré par l'œuvre puissante de Matthew Barnes (la série des cinq films/installations/sculptures appelée "Crewmaster"): corps déformés, ambiance étrangissime, matière gélatineuses, mutants. Chez Thierry Smits, ce monde s'incarne dans une piscine d'eau entourée de spectateurs invités à revêtir un tablier protecteur. Au centre, lovée sur un coussin, la danseuse Ines Cera, grimée en faune aux oreilles pointues et lentilles colorées sur les yeux. Le corps recouvert de légères paillettes, elle est entourée d'eau d'un blanc gélatineux. L'être étrange se déploie petit à petit, mi-humain, mi-animal. il s'ebroue sur le coussin, glisse sur l'eau en la faisant gicler. Evoluant à la surface de l'eau comme un Messie, il s'effondre finalement, prostré. Thierry Smits dans cette performance de 15 minutes réussit à créer un univers envoûtant.

Guy Duplat - La Libre Belgique, 12 juin 2004

Tournée

Tournée

Première 10-19/06/2004

Festival Danse Balsa Marni

Theâtre de la Balsamine, Bruxelles (B)

26/09/2004

Bewogen Tongeren

De Velinx, Tongres (B)

16/10/2004

Festival Solo Soli, dans le cadre de Lille 2004

Courtrai (B)

27/02/2005

Week-end des Arts, Halles de Schaerbeek

Bruxelles (B)

previous
dezoom next
show