• zoom

TOUMAÏ Trilogy

Synopsis

«Espoir de vie» se dit « Toumaï » dans la langue gorane parlée au Sahara central. Il désigne les nouveau-nés pendant la saison où la survie est la plus difficile. C’est aussi le surnom donné aux restes fossiles d’un primate retrouvé au Tchad, potentiel chaînon entre le singe et l'homme, trait d’union symbolique de notre humanité à l’ensemble de la vie et du non-humain sur Terre.

La nouvelle création de Thierry Smits, construite en trois étapes, celles d'une humanité à venir, témoigne d’une urgence à explorer les imaginaires post effondrement bio-climatique, urgence intensifiée par la crise sanitaire que nous venons de traverser et dont les effets se prolongeront sans doute durablement.

Pensée comme une forme modulable, alimentée d'une distribution cosmopolite et urbaine, articulée autour d’un dispositif scénique basé sur les transformations d’un container noir désarticulé, elle transcrit en « visions », plastiques, sonores, poétiques, incarnées et radicales, notre futur possible entre catastrophe et résilience.

Prenant la distance des questions habituelles de transition ou d’adaptation, ces trois visions proposent des chemins de traverse en traduisant en premier lieu l'effet de ces questions sur les corps et leurs désirs de vivre ensemble.

Vision01

L’arrêt d'une vie consacrée à l’extractivisme et au consumérisme menace. Dans une atmosphère sonore et sombre les corps satisfaits et repus, jusqu’alors articulés par le désir de consommation sont traversés par des symptômes. Du déni au manque, de la concurrence à la solidarité dans la survie, des adaptations sont nécessaires, fussent-elles douloureuses.

Vision02

De nouvelles circulations d’informations, de mémoires, de luttes, de décisions collectives et de partages circulent. Se dessine le théâtre de nouveaux échanges, un refuge de toutes les communautés et de toutes les langues. Les corps cherchent à se ressentir, à s’assembler, à avancer autrement. La mémoire des luttes et des divisions passées devient le terrain de la nouvelle entente.

Vision03

La vie structurée s'est étendue sur le sol pour dessiner maintenant un nouvel archipel. Une variété de couleurs apparaît, une diversité d’horizons s’ouvre sur les corps qui inventent de nouvelles relation à l’eau. De cet écrin d’attentions, soutenue par la joie de vivre, celle-ci se trouve transfigurée en sons, traduite en lumière. Elle devient présence de la manipulation des danseurs, elle se fait condensation d’espoirs. Toumaï. Espoir de vie…

previous
dezoom next
show